Les 6 grands explorateurs vikings


L’ère Viking, du début du 9e siécle au 11e siècle, a conduit des explorateurs comme Erik Le rouge, qui a fondé le premier camp Norvégien au Groenland, ainsi que des rois puissants comme Knut le Grand, qui a gouverné un vaste empire, dans le nord de l’Europe et d’autres pays à découvrir dans l’article ci-dessous.


Rollo: Premier Duc de Normandie

Statue de Rollon, à Falaise 
Statue de Rollon, à Falaise

Ce chef Viking, dont les origines étaient danoises ou norvégiennes, a commencé à mener des raids sur la France au neuvième siècle. En 911, sous le Traité de Saint-Claire-sur-Epte, Charles le Simple, roi des Franks de l’Ouest, donna à Rollo une partie de la région maintenant appelée Normandie (Traduction de Terre des hommes du nord) dans le but de bloquer les Viking avant Paris. Rollo a ensuite élargi son territoire sur les régions de l’Ouest Normand jusqu’à ce qu’il décède, vers 928, et que son  fils William Longue épée lui succède. En 1066, un autre des descendants de Rollo, Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, a mené une invasion réussie contre l’Angleterre et a continué de servir en tant que  roi d’Angleterre jusqu’à 1087.


Erik le Rouge: Crée la première colonie Viking au Groenland

Portrait d'Erik le Rouge tiré de la Gronlandia d'Arngrímur Jónssonn
Portrait d’Erik le Rouge tiré de la Gronlandia d’Arngrímur Jónsson

Né Erik Thorvaldsson en Norvège, Erik le Rouge du son surnom pour ses cheveux et sa barbe rousse. Après que le père d’Erik ( Thorvald Ásvaldsson ) a été banni de la Norvège pour avoir tué quelqu’un, il fui avec sa famille en Islande. Là, Erik lui-même a été accusé de meurtre, et bannis à son tour d’Islande vers 982. Après son départ il a navigué à l’ouest vers une vaste île inexplorée, qui finit par baptiser le Groenland (Grønland en danois « terre verte »)  dans le but d’y attirer plus de colons .De retour en Islande après trois années d’exil il prépare avec des Islandais une colonisation du Groenland . Entre 985 et 988 avec une flotte d’une trentaine de navire Erik le Rouge retourne au Groenland pour la colonisée mais seulement 14 navires ont survécu au voyage. Il a réussit tout de même à y fonder deux colonies principales en 986. À son apogée, la colonie du Groenland avait environ 5 000 résidents mais suite à la mort d’Erik en  1010, les communautés nordiques du Groenland ont continué avant d’être abandonnées aux 14e et 15e siècles victimes d’un refroidissement du climat.


Olaf Tryggvason: a provoqué le christianisme en Norvège

Olaf Tryggvason: forçant les Viking au Christianisme 
Olaf Tryggvason: forçant les Viking au Christianisme

Arrière-petit-fils de Harald à la belle chevelure, premier roi à unifier la Norvège, Olaf est né vers 963, et grandit en Estonie en tant qu’esclave.  En 991, Olaf a mené une invasion de Viking en Angleterre, ce qui a entraîné une victoire à la bataille de Maldon. Par la suite,  Æthelred II (roi d’Angleterre) a payé les Vikings pour une protection contre les futures attaques. Baptisé en 994 en Angleterre avec comme parrain le roi Æthelred II avant de partir, l’année suivante,  pour envahir la Norvège. Olaf fut promu finalement roi de Norvege après que, Hakon Le Grand, ait été assassiné. En tant que roi, Olaf entreprend la christianisation forcée du pays. Auparavant, la plupart des Scandinaves étaient des païens qui adoraient un certain nombre de dieux. Les actions d’Olaf lui ont valu des ennemis, Parmi eux, son allié Svein à la Barbe fourchue, qui voulait rétablir la domination danoise en Norvège. A l’an 1000, pendant la Bataille de Svolder, Olaf a été embusqué par ses ennemis et ancien allié, Olaf se jette alors à la mer, mettant fin aux combats. Des rumeurs courent, selon lesquelles Olaf aurait survécu à son saut dans la mer et réussi à se mettre en sécurité jusqu’en 1046.


Leif Eriksson: vers le nouveau monde 

Statue de Leif Ericson à Qassiarsuk, Groenland
Statue de Leif Eriksson à Qassiarsuk, Groenland

Considéré comme le premier Européen à mettre le pied sur le continent nord-américain, Leif y est venu près de 500 ans avant Christophe Colomb en Amérique. Née en Islande vers 970, Leif a ensuite déménagé au Groenland, où son père, Erik le rouge, a fondé la première colonie nordique sur l’île. Vers l’an 1000, Leif a navigué à la recherche d’un territoire qui avait été repéré des années auparavant par un Islandais nommé Bjarni Herjólfsson. Au cours de son expédition, Leif découvrit trois terres. Le Helluland (pays de la pierre plate) qui était probablement la Terre de Baffin, le Markland (pays des bois) était très certainement le Labrador au Canada et le Vinland (Pays du Vin) ou l’équipage trouva finalement cet endroit convenable pour établir un camp.  Après plusieurs mois, Leif revint au Groenland avec une cargaison de bois précieux, et du raisin. Motivé par les récits de Leif d’autres Vikings décide de se rendre à Vinland pour s’y installer, mais leur présence en Amérique du Nord a été de courte durée, en raison d’affrontements avec des indigènes hostiles. Son père étant décédé, Leif contraint de reprendre les fonctions de chef et n’a guère l’occasion de reprendre la mer.  Son fils Thorkell reprend le contrôle des colonies groenlandaises à sa mort, vers 1025.


Knut le Grand: le roi Viking d’Angleterre

Un portrait du 14ème siècle de Knut le Grand
Un portrait du 14ème siècle de Knut le Grand

Fils du roi du Danemark, Svein à la Barbe fourchue, a aidé son père à conquérir l’Angleterre en 1013. Cependant, lorsque son pére Svein (qui régnait sur l’Angleterre) décéde l’année d’après, le roi anglo-saxon exilé, Æthelred II, est revenu au pouvoir. Æthelred II décède en 1016 et a été remplacé par son fils, Edmond Côte-de-Fer.  Knut et Edmond font bataille à « Assandun » où Knut en sort victorieux. Knut et Edmond s’accordent alors sur un partage du royaume : le second conserve le Wessex, tandis que le premier obtient la Mercie et probablement la Northumbrie. Cette situation ne dure pas longtemps, car le 30 novembre 1016 Edmond meurt, c’est alors que Knut est reconnu comme seul roi de toute l’Angleterre.  Après sa conversion au Christianisme en
Allemagne, il est reconnu comme roi d’Angleterre par le pape Benoît VIII.
Knut meurt en 1035, après avoir succédé à son frère Harald comme roi du Danemark, son fils Knud le Hardi, prend le trône du Danemark jusqu’en 1042.


Harald Hardrada: le dernier grand Chef Viking

Harald Hardrada: le dernier grand Chef Viking
Le portrait de Harald à Lerwick Town Hall, Shetland

Née Harald Sigurdsson en Norvège en 1015, il a combattu adolescent à la bataille de Stiklestad, mené en 1030 par son demi-frère Olaf Haraldsson. Mais après la défaite de cette bataille Harald est contraint de s’exiler. Il se réfugie d’abord en Rus’ de Kiev (la Russie actuel) pour être mercenaire pour Jaroslav the Wise, le grand prince de Kiev.
En 1033, Harald et ses hommes se rendent à Constantinople, la capitale de l’Empire byzantin, et a rejoint la prestigieuse garde varangienne de l’empereur byzantin. Après avoir été le garde rapproché de l’empereur, avoir affronté les pirates arabes en Méditerranée il rentre finalement en Scandinavie vers le milieu des années 1040.  Là, il forme une alliance avec Svein Estrithson, dans le but de combattre le Roi Magnus le Bon, qui a régné en Norvège et au Danemark. Harald abandonne le partenariat avec Svein en 1046, lorsque Magnus décide de faire de le nommé chef de guerre en Norvège. Après la mort de Magnus l’année suivante, Harald obtint le contrôle total du trône norvégien alors que Svein Estrithson son ex-allié devint roi du Danemark. Harald continue de lutter contre Svein pendant des années, mais malgré sa victoire sur la majorité des batailles Harald  choisit de faire la paix avec son adversaire en 1064 et renonce à ses prétentions au Danemark. Harald a ensuite tourné son attention vers l’Angleterre, en l’envahissant deux ans plus tard avec une grande force et marquant une victoire à la bataille de Fulford Gate ou il est tué d’une flèche dans la gorge alors qu’il était dans un état de Berserksgangr.